You are here

La plupart des types de DICS sont considérés comme des DICS typiques, caractérisés par un nombre faible ou nul de lymphocytesinfo-icon T et un système immunitaire non fonctionnel.

Les exceptions au DICS typique sont le DICS atypique et le syndrome d’Omenn. Le DICS atypique se produit lorsque le défaut d’un gène permet un nombre normal, voire élevé, de lymphocytesinfo-icon T, ce qui nuit au système immunitaire. Le syndrome d’Omenn se caractérise par des défauts dans les gènes qui provoquent un nombre élevé de lymphocytesinfo-icon T non fonctionnels, et un manque de lymphocytesinfo-icon B entraînant un système immunitaire défaillant.

L’approche du traitement varie selon les types de DICS, il est donc important de savoir quel type de DICS affecte l’enfant.

DICS typique

Les types de DICS les plus courants sont les suivants : DICS lié à l’X, DICS par déficit en adénosine désaminase, DICS par déficience complète de RAG-1 ou RAG-2, et déficience de la chaîne alpha du récepteur IL-7.

Le DICS lié à l’X est causé par des mutations sur le chromosome X, et ne se produit généralement que chez les garçons.

Tous les autres types de DICS sont des formes dites autosomiques récessives de DICS, ce qui signifie que les mutations se trouvent sur les autres chromosomes. Les formes autosomiques récessives de DICS peuvent affecter les garçons et les filles. Dans les DICS autosomiques récessifs, l’enfant possède deux copies incorrectes du gène particulier dans chaque cellule.

Vous trouverez ci-dessous une liste de tous les types de DICS, les quatre plus courants étant examinés en premier, les autres étant classés par ordre alphabétique

DICS lié à l’X

(lymphocyte T négatif, lymphocyte B positif)

Le DICS lié à l’X est la forme la plus courante de DICS. Sur l’ensemble des cas de DICS, environ 40 % sont liés à l’X. Le DICS lié à l’X ne touche généralement que les garçons. Les filles peuvent être porteuses de la maladie, mais elles ne seront pas affectées.

Le DICS lié à l’X est causé par des mutations dans le gène IL2RG. Le gène IL2RG indique aux cellules de fabriquer des protéines qui aident les cellules immunitaires à se développer. Sans ces cellules, l’enfant atteint de DICS contractera rapidement une infection. Le DICS lié à l’X est caractérisé par un nombre très faible de lymphocytesinfo-icon T et de lymphocytesinfo-icon B non fonctionnels.

Le DICS lié à l’X est appelé ainsi, car la mutation du gène se trouve sur le chromosome X. Cela signifie que la plupart du temps, la maladie est transmise de la mère au fils. Cependant, elle peut se manifester spontanément, c’est-à-dire sans que la mère ne soit porteuse.

Un homme atteint de DICS lié à l’X transmettra le gène à ses filles, qui seront porteuses. Il ne transmettra pas le gène à ses fils. Une femme porteuse du DICS lié à l’X a 50 % de chances de le transmettre à ses filles (qui seront alors porteuses) et à ses fils (qui seront alors atteints par la maladie).

DICS par déficit en adénosine désaminase

(lymphocyte T négatif, lymphocyte B négatif)

Le DICS par déficit en adénosine désaminase est le deuxième type de DICS le plus courant, représentant environ 15 % des cas.

Normalement, l’enzyme ADA élimine une molécule appelée désoxyadénosine, générée lors de la dégradation de l’ADN. L’ADA convertit la désoxyadénosine, qui est nocive, en une autre molécule qui est inoffensive.

Lorsqu’il n’y a pas d’ADA pour convertir la désoxyadénosine nocive, la désoxyadénosine s’accumule dans le système de l’enfant et tue les cellules du système immunitaire.

L’absence de l’enzyme ADA entraîne également des problèmes neurologiques tels que des troubles cognitifs, des déficiences auditives et visuelles, un faible tonus musculaire et des troubles du mouvement.

Les problèmes neurologiques ne sont pas entièrement guérissables par une transplantation de cellules souches hématopoïétiques, également connue sous le nom de greffe de moelle osseuse.

DICS par déficience complète de RAG-1 ou RAG-2

(lymphocyte T négatif, lymphocyte B négatif)

Les déficiences dans les gènes RAG représentent le troisième type de DICS le plus courant. Il peut y avoir des mutations dans les gènes RAG-1 et RAG-2, ou dans les deux.

On a également constaté que les déficiences des gènes RAG-1 et RAG-2 causent le syndrome d’Omenn plus souvent que les autres types de DICS. Dans le syndrome d’Omenn, des lymphocytesinfo-icon T anormaux attaquent les autres cellules de l’organisme.

DICS par déficience de la chaîne alpha du récepteur IL-7

(lymphocyte T négatif, lymphocyte B positif)

Le quatrième type de DICS le plus courant est la déficience de la chaîne alpha du récepteur IL-7 (récepteur de l’interleukine 7). Dans ce type de DICS, le gène défectueux empêche la création de la chaîne du récepteur IL7, qui interrompt la signalisation pour le développement des lymphocytesinfo-icon T. Les enfants atteints d’un DICS par déficience de la chaîne alpha du récepteur IL-7 ont des lymphocytesinfo-icon B, mais peu ou pas de lymphocytesinfo-icon T. En raison de l’absence de lymphocytesinfo-icon T, les lymphocytesinfo-icon B ne fonctionnent pas.

Autres types de DICS

DICS par déficience complète complexe de CD3

(lymphocyte T négatif, lymphocyte B positif)

Le DICS par déficience de la chaîne CD3 comprend trois autres formes de DICS : CD3D, CD3E et CD247, également connu sous le nom de CD3Z. Ces formes de DICS sont dues à des mutations dans les gènes qui codent pour trois des chaînes protéiques individuelles qui constituent une partie des molécules à la surface des lymphocytesinfo-icon T. Ces molécules à la surface des lymphocytesinfo-icon T sont appelées le complexe récepteur des lymphocytesinfo-icon T, ou CD3. La déficience de la chaîne CD3 entraîne des dommages aux lymphocytesinfo-icon T.

DICS par déficience de l’antigène CD45

(lymphocyte T négatif, lymphocyte B positif)

Un autre type de DICS est dû à des mutations dans le gène codant pour CD45, une protéine que l’on trouve à la surface de tous les globules blancs et qui est nécessaire au fonctionnement des lymphocytesinfo-icon T.

DICS par déficience du gène Cernunnos-XLF

(lymphocyte T négatif, lymphocyte B négatif)

La déficience du gène Cernunnos-XLF est rare et se caractérise par des têtes et des cerveaux sous-développés, une incapacité à se développer à un rythme normal et un manque de fonctionnement des lymphocytesinfo-icon T et B.

DICS par déficience de la protéine coronine-1A

(lymphocyte T négatif, lymphocyte B positif)

Le DICS par déficience de la coronine-1A provoque une perturbation des lymphocytesinfo-icon T produits par la glande thymus.

DCLRE1C ou DICS par déficit en Artemis ou DICS-A

(lymphocyte T négatif, lymphocyte B négatif)

Les mutations du gène DCLRE1C peuvent provoquer le DICS par déficit en Artemis, également connu sous le nom de DICS A, et parfois appelé DICS de type athabascan. Ce type de DICS se trouve principalement dans la nation Navajo. Les mutations du gène DCLRE1C peuvent également causer le syndrome d’Omenn.

DICS par déficience de l’enzyme ADN ligase 4

(lymphocyte T négatif, lymphocyte B négatif)

Ce type de DICS est causé par une déficience de l’ADN ligase 4 et présente un large éventail de symptômes, notamment une tête et un cerveau sous-développés, un visage malformé, un retard de croissance et de développement, ainsi qu’un manque de système immunitaire.

DICS par déficit en DNA-PKcs

(lymphocyte T négatif, lymphocyte B négatif)

Le DICS par déficit en DNA-PKcs est extrêmement rare, et les enfants atteints de ce trouble présentent les symptômes classiques du DICS, notamment des infections, de la diarrhée et un retard de croissance.

DICS par déficience en JAK3

(lymphocyte T négatif, lymphocyte B positif)

Le DICS par déficience en JAK3 est une déficience du gène de la kinase 3 de Janus. Comme la protéine fabriquée par le gène JAK3 fonctionne avec la protéine fabriquée par le gène IL2RG, les enfants atteints de DICS par déficience en JAK3 ont un profil lymphocytaire similaire caractérisé par des lymphocytesinfo-icon T faibles. Cependant, comme le gène JAK3 ne se trouve pas sur le chromosome X, ce type de DICS peut affecter les garçons et les filles.

DICS par déficience du lieur pour l’activation des lymphocytesinfo-icon T (LAT)

(lymphocyte T négatif, lymphocyte B positif)

Le DICS par déficience du LAT signifie qu’un enfant présente des mutations dans le gène codant pour le lieur d’activation des lymphocytesinfo-icon T (ou LAT), une molécule qui joue un rôle dans le développement des lymphocytesinfo-icon T. Le LAT contribue à aider les lymphocytesinfo-icon T à se développer dans le thymus.

DICS par dysgénésie réticulaire

(lymphocyte T négatif, lymphocyte B négatif)

La dysgénésie réticulaire est causée par des mutations dans le gène AK2 et constitue la forme la plus grave de DICS. La raison pour laquelle elle est si grave est que non seulement l’enfant manque de lymphocytesinfo-icon T et B, mais aussi de neutrophiles, ce qui le rend encore plus vulnérable aux infections. Les symptômes présents à la naissance sont la surdité, la diarrhée, la fièvre, la septicémie, le retard de croissance, les infections et les abcès.

DICS atypique

Le DICS atypique se produit lorsqu’une personne présente des symptômes analogues au DICS typique, mais avec un nombre de lymphocytesinfo-icon T qui n’est pas assez bas pour être qualifié de DICS typique. En anglais, on dit de ce DICS qu’il « fuit » (« leaky ») parce que certains lymphocytesinfo-icon T « fuient » et font que le nombre de cellules sanguines d’une personne semble normal.

Cependant, la production de lymphocytesinfo-icon T n’aide pas la personne à combattre l’infection. Dans le cas d’un DICS atypique, les lymphocytesinfo-icon T sont suractivés et le corps s’attaque à lui-même. Un DICS atypique peut entraîner des démangeaisons, une peau rouge, une perte de cheveux, une hypertrophie du foie et de la rate, un gonflement des ganglions lymphatiques et de la diarrhée. Il peut également provoquer une anémie et des problèmes de thyroïde.

Une personne souffrant d’un DICS atypique peut présenter un type de mutation génétique différent dans le même gène qu’une personne souffrant d’un DICS typique, comme les gènes RAG-1 et RAG-2. Parfois, les enfants atteints d’un DICS atypique ne sont pas diagnostiqués avant d’être plus âgés, voire même à l’âge adulte.

Syndrome d’Omenn

Le syndrome d’Omenn peut se présenter seul ou être causé par le DICS. Les mutations génétiques qui peuvent causer le syndrome d’Omenn comprennent le RAG-1, le RAG-2, le déficit en adénosine désaminase (ou ADA), l’Artemis et l’ADN ligase 4.

Les nourrissons atteints du syndrome d’Omenn souffrent d’un manque de système immunitaire ainsi que d’une activité auto-immune dans laquelle l’organisme s’attaque à lui-même. Les symptômes comprennent une peau rouge et qui pèle, une perte de cheveux, une hypertrophie des ganglions lymphatiques, une hypertrophie du foie et de la rate.