You are here

Les mères d’enfants atteints de DICS doivent être testées pour un virus appelé cytomégalovirus, ou CMV. La plupart des gens ont contracté le CMV et le portent dans leur corps, mais il n’affecte pas leur santé. Cependant, une personne dont le système immunitaire est affaibli peut tomber malade à cause du CMV.

Le CMV se transmet par le lait maternel et d’autres liquides organiques. Si une mère biologique souhaite allaiter son enfant, les médecins lui conseilleront de ne pas le faire avant d’avoir subi un test de dépistage d’une exposition antérieure au CMV. Le test vérifie la présence d’anticorps anti-CMV qui seront créés si la mère a été exposée au CMV. Les résultats du test ne mettent que quelques jours à revenir, et s’ils sont négatifs, la mère peut allaiter.